Equipe dirigéante



Ms. Clotilde NGOMBA

est titulaire d'une maîtrise en économie agricole et des ressources de l'Université de l'Alberta, Canada et d'un baccalauréat en économie de l'Université de Yaoundé au Cameroun.

Elle a pris le poste de directrice de pays pour le bureau du programme de pays du WWF Cameroun le 1er février 2019. Avant de rejoindre le WWF, Mme Ngomba avait travaillé avec la Banque africaine de développement (AFDB) en tant que coordinatrice du Congo Basin Forest Fund (CBFF), un Fonds multidonateurs hébergé par l'AFDB et financé par le Royaume-Uni, la Norvège et le Canada.

Elle était chargée de superviser les activités du Fonds visant à réduire le taux de déforestation et de dégradation des forêts dans la région du bassin du Congo. Le FFBC a financé des projets dans les dix pays membres de la Commission des forêts d'Afrique centrale (COMIFAC), notamment: Burundi, Cameroun, Tchad, République centrafricaine, Congo, République démocratique du Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Rwanda et Sao Tomé & Principe.

Auparavant, Mme Clotilde NGOMBA avait travaillé à la Banque mondiale en tant qu'économiste agricole avec des responsabilités dans les réformes politiques et la gestion des programmes dans les secteurs agricole, forestier et environnemental dans les pays d'Afrique centrale et occidentale.

 Avant de rejoindre la Banque mondiale, Mme Ngomba a travaillé pendant 11 ans à divers titres au sein des ministères de l'agriculture et des forêts du gouvernement du Cameroun
 
© Janet Mukoko/WWF
Directeur national, WWF Cameroun
© Janet Mukoko/WWF

M. Gilles Etoga

Titulaire d’un diplôme d’Ingénieur des Eaux et Forêts, j’ai commencé ma carrière dans la Conservation en 1996 comme Conservateur des Zones Protégées parallèlement à mes activités de biologistes menant des études scientifiques dans cette même zone protégée, dans le sud-est du Cameroun, aujourd’hui appelée Jengi. Tout au long de ma vie de conservateur/biologiste, j’ai suivi des sessions de recyclage/formation directement liées à la conservation organisées par WWF et d’autres organisations, notamment celle sur la recherche et la formation sur les forêts tropicales régulièrement organisée par WCS, ou PGP (Programme de Gestion du Personnel), LIFT, organisés par WWF. J’ai également accumulé au quotidien une très riche expérience à travers le processus de l’« apprentissage par la pratique » ou les interactions avec d’autres collègues et partenaires. À titre d’exemple, bien que n’ayant jamais assisté à une session de formation sur le GIS, j’ai réussi à maîtriser cette technique particulière, qui est très importante pour un conservateur. 

 
 
© Ernest Sumelong/WWF
Gilles Etoga, responsable de programme Jengi TRIDOM
© Ernest Sumelong/WWF

Mme Itor Anne Nkongho

Mme Itor Anne Nkongho est une camerounaise ayant fait des études de sociologie. Elle compte plus de 12 ans d’expérience professionnelle dans diverses spécialités du domaine de la conservation, notamment la socioéconomie, le développement de programmes, les questions de genre, le suivi-évaluation, etc. Anne travaille avec WWF depuis plus de 10 ans, et a énormément progressé dans sa carrière. Elle occupe actuellement les fonctions de Responsable du Suivi-Évaluation chargée des programmes de terrain et des programmes satellites de WWF Cameroun. Elle est la lauréate 2008 du prix ‘Liz Clairborne décerné aux Femmes œuvrant dans la Conservation dans le Bassin du Congo’. Ce prix a permis à Anne de suivre une formation sur ‘les Outils Économiques pour la Conservation’ à l’université Stanford, Columbia, Californie, USA, en collaboration avec le Fonds pour la Stratégie de Conservation.
 
© WWF Cameroon
Mrs-Itor-Anne
© WWF Cameroon

Dr. Zacharie Laurent NZOOH DONGMO

Le Dr Nzooh est un biologiste de la conservation. Il travaille depuis 24 ans et jouit d’une immense expérience dans la gestion de programmes concernant de vastes paysages, avec de multiples sources de financement ainsi que la capitalisation des acquis de la conservation et du développement durable pour améliorer les politiques et les stratégies. Il a joué un rôle important dans la signature des Accords Tri-National de la Sangha (TNS) pour la conservation transfrontalière. Il a aussi contribué à l’élaboration de l’application du TNS pour le site de l’Héritage Mondial. Avant de rejoindre WWF comme responsable de la biosurveillance en 2002, il a travaillé comme chercheur dans la réserve de Biosphère du Dja dans le cadre d’un programme de l’Union Européenne dénommé ECOFAC. Depuis 2014, il coordonne la composante biosurveillance et gestion de la faune du Bureau de WWF au Cameroun. Le Dr Nzooh est l’auteur de 24 publications révisées par ses pairs, et de 47 rapports scientifiques essentiellement dans le domaine de la gestion de la faune. Il est titulaire d’un Doctorat en Plante et Écologie de l’Université de Yaoundé au Cameroun.
 
© Janet Mukoko/WWF
Dr. Zacharie Laurent Nzooh
© Janet Mukoko/WWF

 

M. Langha Michael

M. Langha Michael est l’Auditeur Interne du Bureau Pays Cameroun du programme WWF avec plus de 20 ans d’expérience acquise au sein de plusieurs ONG Internationale et cabinets comptables agréés. Il a précédemment travaillé chez Plan International où il a occupé les postes de Contrôleur Financier, Comptable Pays, Comptable du Secteur Sud, et Coordinateur Administratif Régional pour les régions du Nord-Ouest et de l’Est. Il est un Facilitateur certifié en gestion de risqué diplômé du Risk Management Institute of London. Il a laissé un héritage indélébile dans toutes les organisations dans lesquelles il a travaillé, et a procédé au renforcement des capacité des personnels placés sous sa responsabilité, participé à création des registres pays de gestion des risques chez Plan Afrique de l’Ouest, et a contribué à la dissuasion et la détection de la fraude et la corruption. Il est titulaire d’un Master en Finance, Membre de l’Association des Professionnels Certifiés en Enquêtes Criminelles, USA (FCFIP), et membre de L’Association des Examinateurs Agréés en matière de Fraude (ACFE), USA.

 
 
© Janet Mukoko/WWF
M. Langha Michael. Auditeur Interne du Bureau Pays Cameroun du programme WWF
© Janet Mukoko/WWF

M. Theophilus Nseme Ngwene

M. Theophilus Nseme Ngwene travaille chez WWF Cameroun depuis 2001. Il occupe actuellement les fonctions de Directeur par intérim du Programme Forêts Côtières de WWF au Cameroun, et officie également comme Responsable du Renforcement des Capacités de la Société Civile. Avant d’occuper ces fonctions, il a brièvement travaillé avec l’équipe botanique de Earth Watch au Cameroun comme Chef de Bureau, d’où il a rejoint WWF Cameroun, où il est Facilitateur de la Gestion des Forets Participatives, et Responsable de site du parc de Bakossi. Il est titulaire d’un Master en Développement International, option Environnement et Développement de l’Université de Manchester, Angleterre. M. Theophilus Nseme Ngwene a apporté une importante contribution au travail de WWF avec la société civile autour des zones protégées dans le sud-ouest du Cameroun, notamment dans le développement des entreprises écologiques, et de partenariats entre les organisations de la société civile et WWF Cameroun.

 
Theophilus Nseme Ngwene 
© Janet Mukoko/WWF
Theophilus Nseme Ngwene
© Janet Mukoko/WWF

M. Manasseh Eno-Nku

M. Manasseh Eno-Nku est actuellement le Directeur du Programme Kudu Zombo de WWF dans le parc national de Campo Ma’an au Cameroun. Il apporte son expertise de plus de 20 ans acquise à WWF, l’IUCN, TROPENBOS INTERNATIONAL & WCS dans les domaines de l’écologie et de la dynamique des populations des grands mammifères, la gestion de la biodiversité et des paysages.

Depuis 2004, il coordonne le tout premier projet sur l’accoutumance à l’homme des gorilles des plaines au Cameroun, dans le parc national de Campo Ma’an, y compris la radiotélémétrie dans le parc national du Mont Cameroun. Biologiste de la conservation de formation, Manasseh est titulaire d’un Master en Sciences, option Biologie de la Conservation du Durrell Insitutute of Conservation and Ecology (DICE), Université du Kent à Canterbury au Royaume-Uni.

 
Eno-Nku 
© WWF/ROA
Eno-Nku
© WWF/ROA

M. Djibrila Hessana

M. Djibrilla Hessana est titulaire du d’Ingénieur des Eaux et Forêts de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts de Cap-Estérias (Libreville, Gabon). Il est aussi titulaire d’un DESS en Sciences Environnementales obtenu à l’Université de Yaoundé I. Avec une carrière de plus de 25 ans dans l’administration publique, où il a occupé tour à tour les postes de Délégué Départemental, Délégué Régional, et de Sous-directeur des Zones Protégées, cet amoureux de la conservation a rejoint WWF Cameroun en novembre 2015 comme Conseiller Technique Principal du PCBAC-SEAC, un programme mis en œuvre entre le Cameroun, la RCA, et le Tchad. Depuis août 2017, il occupe les fonctions de Chef du programme Jengi-TNS au Sud-est du Cameroun, dans le parc national de Lobéké. En tant que spécialiste de la conservation, Djibrill a joué un rôle de premier plan dans le Plan d’Action d’Urgence pour la sécurisation des zones protégées au Cameroun.

 
 
© Janet Mukoko/WWF
Djibrila Hessana Chargée de programme Jengi TNS
© Janet Mukoko/WWF