Jengi TNS



Le paysage du programme WWF Jengi Tri-national de la Sangha (TNS) est situé dans l’écorégion de la forêt du bassin du Congo, à l’extrême sud-est du Cameroun. Cette zone s’étend sur trois unités administratives – Yokadouma, Moloundou et Salapoumbe – avec une superficie de 6.694 Km2.

Le TNS est une initiative de conservation initiée par trois pays réunissant le Cameroun, la République du Congo et la République Centrafricaine. En juillet 2012, le TNS est devenu la toute première zone transfrontalière à être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Le plan d’occupation des terres du programme comprend un parc national (Lobeke  - 217. 854 ha), six concessions forestière, quatre zones de chasse sportive, et une zone d’agroforesterie.

 

Potentiel en biodiversité

 
Les paysages de Jengi TNS présentent des caractéristiques, avec une forte diversité d’habitats contigus, et des espèces sauvages rares, dont de nombreuses sont endémiques. Les scientifiques y ont déjà recencé:
  • Plus de 50 espèces de grands mammifères;
  • 305 espèces d’oiseaux;
  • 134 espèces de poissons;
  • 18 espèces de reptiles;
  • 16 espèces d’amphibiens
  • 215 espèces de papillons (8 endémiques au Cameroun);
  • 764 espèces de plantes appartenant à 102 familles.
 

Populations et communautés

 
Le Jengi TNS est peuplé par de nombreux groupes ethniques indigènes qui dépendent fortement de la forêt pour vivre. Environ 23.245 personnes, dont quelque 26% sont issus du groupe indigène Baka vivent dans la zone, où ils pratiquent essentiellement l’agriculture de subsistance, la chasse commerciale, la pêche et la cueillette des produits forestiers non ligneux.

 

Les efforts de WWF:

 
Nous travaillons avec les communautés locales, les organisations, et d’autres acteurs tels que le gouvernement camerounais et les ONG pour promouvoir la gestion durable de la biodiversité dans le paysage du Jengi TNS, et de contribuer à améliorer les conditions de vie et de subsistance de ses populations.
 
© WWF Cameroon
Perroquet gris d’Afrique, Sud-Est Cameroun
© WWF Cameroon
 
© WWF Cameroon
Eléphant dans le Parc National de Lobeke
© WWF Cameroon
 
© Ernest Sumelong/WWF
Les Baka sont doués pour les spectacles
© Ernest Sumelong/WWF