Gestion Durable des Forêts



Près de 50% de la forêt tropicale camerounaise a fait l’objet d’une exploitation dans les 3 dernières décennies. Au moment où le pays entend améliorer davantage la durabilité, il y a un besoin urgent à protéger et gérer de manière efficiente les zones de forêt dense restante (Les blocs forestiers TRIDOM & Ngoyla, par exemple) afin de préserver leur intégrité.

Les efforts de WWF Cameroun en matière de gestion durable des forêts du Cameroun vont au-delà des zones protégées (ZP), et visent à ce que l’impact des activités dans leurs zones périphériques n’affecte pas les parcs et l’ensemble de l’écosystème forestier de la région.

Notre stratégie consiste à vulgariser les normes de gestion durable des forêts dans tous les paysages prioritaires en intervenant dans trois domaines essentiels, notamment les Accords de Partenariat Volontaires/l’Application du Code Forestier, la Gouvernance et le Commerce (APV/FLEGT), les Meilleures Pratiques en Gestion et en Certification, et REDD/Changement Climatique.

L’initiative APV/FLEGT met l’accent sur les domaines forestiers non permanents, et vise à réduire la coupe illégale et artisanale du bois Les meilleures pratiques en gestion et certification et REDD/changement climatique sont mise en œuvre dans le domaine forestier permanent, ainsi que dans les domaines forestiers non permanents, et se limitent aux forêts communautaires dans le domaine non-permanent Afin de réduire l’exploitation non durable du bois, l’objectif consiste à accroitre les zones forestières sous certification et/ou concernées par les meilleures pratiques de gestion de la foret.

 

Forêts Communautaires

 
© Norbert Sonne/WWF

REDD+

 
© WWF Cameroon