Les Forêts Communautaires



Notre œuvre aux avant-postes de la conservation dans plus de 100 pays nous a montré que la durabilité doit constituer une priorité pour tous, et que la protection des ressources naturelles précieuses de notre planète demande la participation et les actions de multiples acteurs et entités. Ceux-ci incluent les communautés indigènes, véritables gardiens de l’environnement, ainsi que les entreprises, lesquelles, compte tenu de la portée de leur impact et de leurs activités, peuvent être les principaux vecteurs du changement.
Mondialement reconnus comme un outil crédible pour promouvoir les meilleures pratiques en matière de gestion de la forêt, les efforts de WWF en faveur de la gestion durable des forêts incluent la promotion de la certification CSF, qui vise à améliorer la performance environnementale et sociale.


WWF Cameroun soutien l’adoption de normes nationales pour la certification CSF au Cameroun, en aidant à augmenter la superficie des forêts certifiées CSF de 1,03 millions d’hectares à 2 millions d’hectares. En outre, nous travaillons à la promotion des essences de bois moins connues (EBMC) et au renforcement des capacités des organisations de la société civile locale afin qu’elles puissent activement participer aux travaux des Cadres Locaux de Consultation, qui visent à soutenir et promouvoir les processus de certification.
Actuellement, le Cameroun compte au total environ 300 forêts communautaires (990.00 hectares) attribuées aux communautés, et plus de 200 demandes de création de forêts communautaires (environ 600.000 hectares). C’est là une démonstration claire de l’enthousiasme des communautés locales à participer à la gestion des ressources de la forêt et de tirer profit de celles-ci.


Depuis 2003, WWF Cameroun a soutenu la création et la gestion de plus de 60 forêts communautaires, essentiellement en périphérie des zones protégées. À travers cette sous-stratégie, WWF va continuer d’aider les forêts communautaires à fonctionner conformément aux dispositions légales, notamment  avec les processus en cours de l’Accord de Partenariat Volontaire/l’Application du Code Forestier, la Gouvernance et le Commerce, et compte tenu de l’urgence du APV/FLEGT, il importera d’aider les moyennes entreprises à mener leurs activités conformément au FLEGT, afin que non seulement elles appliquent les pratiques légales, mais qu’elles continuent d’avoir accès au marché de l’UE dont l’importance pour la sauvegarde d’emplois locaux et les conditions de vie n’est plus à démontrer.
 
© Norbert Sonne/WWF
Une scierie d’une forêt communautaire en activité
© Norbert Sonne/WWF
 
© Norbert Sonne/WWF
Certaines communautés riveraines dans la Région de l’Est Cameroun ont accès à l’eau potable grâce aux retombées des forêts communautaires
© Norbert Sonne/WWF
 
© Norbert Sonne/WWF
Forêt communautaire
© Norbert Sonne/WWF